Santé

Neuseelandhirsch m’offre une qualité stable, fiable, tout à fait indépendante des fluctuations saisonnées. Surtout pendant les mois d’été, la viande représente pour moi une excellente et saine alternative par rapport au bœuf, veau et porc.
- Chef étoilé Carmelo Greco, Ristorante Carmelo Greco à Francfort

Viande de cerf de la Néo-Zélandaise, une alternative saine

Les consommateurs s’attendent à une nutrition moderne qui relie le plaisir et la santé de façon idéale. La viande de cerf Néo-Zélandaise accomplît ces hautes exigences. De plus, cette viande contient amplement du fer, mais a peu de calories, graisse et cholestérol. Par ailleurs, la viande de haute gamme représente une qualité supérieure et une sécurité alimentaire. On travaille selon les standards d’hygiène internationaux et toutes les sociétés de productions sont certifiées en accord avec ISO 9002 et elles sont inspectées tous les deux mois.

Le tableau suivant montre les critères de la viande de cerf de Nouvelle-Zélande en comparaison avec d’autres viandes populaires.

  protéine (g) Teneur en matière grasses  (g) fer (mg) Zinc (mg) Acides gras saturés  (g)
Filet de poulet 22,3 2,1 0,5 0,9 0,7
Filet de porc 20,9 2,3 1,7 2,7 0,9
Filet de bœuf 22,5 8,3 2,0 5,8 3,0
Carrée d‘agneau 20,7 6,8 1,7 3,9 2,9
Cuisse de cerf 23,5 1,5 4,1 3,6 0,6

Source: banque de données des valeurs nutritives de la Nouvelle-Zélande, autorité Néo-Zélandaise de sécurité alimentaire. L’information est valable pour des portions de 100 grammes de viande crue.